Au moment où les medias classiques commencent à s'inquiéter de l'influence du monde des blogueurs, un autre monde s'étoffe et risque bien de prendre sa place dans l'univers d'Internet, Second Life, un jeu de rôle à "univers persistant" en 3D dans lequel le joueur est invité à mener une seconde vie.

Déjà, TMF nous apprenait en octobre dernier la création d'un bureau de l'agence Reuters, que des associations humanitaires utilisaient Second life pour sensibiliser des internautes et lever des fonds et que son propre double, nommé Tristao Mukosei pouvait se rendre dans la même petite librairie anglophone que lui-même dans la sienne au Quartier Latin.

Sur Second Life, on peut suivre des conférences et des campagnes politiques, assister à des concerts, U2 y a présenté un spectacle, des entreprises y ont pignon sur rue, Sony, Mercedes, bref, un nouveau monde plutôt qu'une seconde vie qui compte aujourd'hui plus de 1 800 000 résidents.

second_life

Voir aussi l'article sur Wikipedia