Campagne contre l’ajout de substances radioactives dans les biens de consommation et les matériaux   de construction  

CRIIRAD_001

En 2002, deux garanties essentielles pour notre protection ont été   inscrites dans le code de la Santé Publique :

1.   L’interdiction d’ajouter délibérément des substances radioactives dans les aliments,   les biens de consommation et les produits de construction (cf. article R.1333-2) ;

2.   L’interdiction d’utiliser des matériaux et des déchets provenant d'une activité   nucléaire – et qui sont contaminés   ou susceptibles de l’être – pour la fabrication de biens de consommation et de produits de construction (cf. article   R.1333-3).

Le 5 mai 2009, un arrêté interministériel   a mis fin à ces garanties en instaurant une procédure de dérogation particulièrement laxiste.   Cinq catégories de produits seulement sont exclus des dérogations et protégés   des contaminations radioactives : 1/ les aliments ; 2/ les produits   cosmétiques ; 3/ les parures ; 4/ les jouets ; 5/ les   matériaux en contact avec les aliments et les eaux.

Afin d’obtenir l’abrogation de ce texte, la CRIIRAD a engagé une   action en justice et interpellé les 3 ministres en charge du dossier. Dans ce   contexte, il est important que de montrer aux autorités que les consommateurs   sont attachés à la préservation des produits qu’ils trouvent sur les   rayonnages des magasins et des matériaux qui servent à la construction de   leur habitation.

Vous trouverez sur le   site Internet de la CRIIRAD :

- un dossier   d’information : http://www.criirad.org/mobilisation/5mai2009.html

- des modèles   de lettres à envoyer aux 3   ministres compétents.