Le film sur Wikileaks

Le film sur Wikileaks, qui doit être diffusé à la télévision suédoise, ce dimanche 12 décembre a été mis en ligne par la SVT, samedi en fin d’après-midi.

Résumé des épisodes précédents

Hier soir j'évoquais en chat sur facebook (eh oui) la ressemblance entre l'Infowar qui se déroule sous nos yeux avec un scenario hollywoodien. Un spectacle en 3D qui se déroule sur plusieurs scènes dans le monde.  Mais c'est peut-être seulement mon regard sur les évènements :)

assange_truth

Voici le résumé des épisodes toujours en cours :

Intro :

Le 3 décembre 2010, un ministre du gouvernement français à l’Industrie, l’Énergie et l’Économie numé­rique, Monsieur Eric Besson, déclare : "La France ne peut héber­ger des sites inter­net qui violent le secret des rela­tions diplomatiques." Le site est celui de l'agence de presse Wikileaks, qui envoie à cinq grands journaux depuis quelques semaines, des câbles "secrets" de diplomates américains. Le fondateur de Wikileaks, Julian Assange, est sous mandat d'arrêt international d'Interpol pour avoir pratiqué le "sexe par surprise", c'est-à-dire sans préservatif en Suède.

"Reste que personne, y compris parmi ceux qui en condamnent vigoureusement la divulgation, n’a contesté la validité des milliers de télégrammes échangés entre les États-Unis et leurs diplomate"
Jean-Noël Lafargue

épisode 1 La Guerre des G33ks, Wikileaks Mirrors

Chassé de son hébergeur Amazon, mal accueilli par le gouvernement qui dirige actuellement la France, le site Wikileaks est reproduit par des internautes à de nombreux exemplaires. Tous les jours quelques sites miroirs de Wikileaks sont créés. Hier soir c'était le tour du journal français d'opposition actuelle, Libération.

Même la CIA pourrait en hébergé un, histoire d'avoir les infos de Wikileaks à chaud. Info ou intox ? Relisons Jean-Noël Lafargue, "Plus le site aura de succès et plus la tentation de l’instrumentaliser et d’en faire un outil de propagande sera grande." Bah, j'aurais fait pareil, en même temps, ça en fait un de plus, c'est plutôt bien.

épisode 2 Avenge Assange ou le Complot des Anonymous

Chaque attaque de l'Empire provoque une réaction vive et attendue des Anonymous.

Operation_payback

Ben oui, le logiciel LOIC enverrait l'adresse Internet de l'attaquant dans chaque message (à moins d'utiliser Tor). Hum, sortez couverts !

épisode 3 L'Empire contre-attaque

  • censuré dans de nombreux pays, tels que la Chine, le Vietnam, le Zimbabwe, la Thaïlande et la Russie.
  • 02/12/2010 lâché par son hébergeur Amazon
  • 03/12/2010 suspension du compte PayPal
  • disparition des registres DNS de EveryDNS, filiale de Dynamic Network Services (ce qui relie le nom wikileaks.org au serveur)

épisode 4 Les mutins à l'abordage !

Rien n'arrêtera la divulgation de la vérité.

---

Articles récoltés au long de la journée, la dernière mise à jour sera faite vers minuit.

Infowar : depuis la veille du 1er jour

infowar_barlow